Un audit et des aides pour les buralistes

Pour faire face à la prochaine hausse du paquet de cigarette annoncée pour 2020, le plan de transformation, conclu en février 2018 entre le ministère de l'Action et des Comptes publics et la Confédération nationale des buralistes, vise à accompagner la transition du métier réglementé de vendeur de tabac et de jeux de hasard à celui de commerçant de proximité aux services diversifiés.

Ce plan de transformation est doté d'un fonds de 20 millions d'euros par an sur 4 ans. Une convention de partenariat a également été signée le 12 février 2019, entre les réseaux des bureaux de tabac et celui des CCI. L'objectif : permettre aux buralistes de réaliser, avec l'appui des conseillers des CCI, un audit global de leur activité.

Un audit préalable obligatoire par la CCI

Cet audit comprend 3 étapes : l'audit du point de vente (aménagement intérieur et extérieur), l'audit de la zone de chalandise (potentiel de croissance et concurrence) et un rapport listant les recommandations prioritaires pour faire évoluer le commerce. Cette prestation, réalisée sur 3 jours, est gratuite pour le buraliste si ce dernier engage effectivement les actions suite au rapport remis.

Dans le cas contraire, le financement de l'audit est plafonné à 50 % des dépenses. A l'issue de l'audit préalable, le buraliste fait réaliser des devis, puis doit suivre différentes étapes afin de bénéficier de l'aide financière (30 % du montant du projet de transformation dans la limite de 33 000 € et jusqu’à 40 % si le buraliste bénéficie du complément de remise pour - de 400 000 € de CA tabac annuel).

Hervé Damour
CCI Amiens-Picardie
Tél. 03 22 82 22 05