Nouveau directeur chez Stelia Aerospace

Thierry Masse dirige depuis début avril, le site aéronautique de Méaulte qui compte 1 500 salariés. Admiratif de leur savoir-faire, il entend notamment poursuivre les progrès engagés dans le domaine de la qualité et de la productivité. 

Ancien directeur du site Valeo d’Amiens, Thierry Masse a posé ses valises en début de printemps chez Stelia Aerospace à Méaulte, après trois mois passés à la direction industrielle du groupe : « J’étais à la fin d’un cycle chez Valeo, explique-t-il. Je connaissais la réputation du site de Méaulte. L’aéronautique, c’est une belle opportunité d’apporter une certaine vision de l’industrie. Comme j’ai déjà pu le partager avec les salariés du site, il y a une grande qualité des équipes, une culture importante, une histoire, des compétences… ce site est remarquable ! Chaque jour, je prends du plaisir avec cela.»

Le site compte 1500 salariés et 2 000 avec les alternants, les sous-traitants et les intérimaires. C’est le plus gros de Stelia Aerospace.

« Nous sommes le seul site à fabriquer toutes les pointes avant de la gamme Airbus ».

La qualité avant tout

Les cadences industrielles sont différentes entre l’automobile (13 à 15 000 pièces par jour chez Valeo) et l’aéronautique (860 pointes avant fabriquées par an) mais : « Le niveau de qualité attendu est aussi élevé, remarque-t-il. Mon approche sera de donner encore plus de dynamique et d’agilité au site pour répondre au niveau d’exigence de notre client Airbus. Celui-ci progressant chaque année. Par exemple, lorsque la pointe avant arrive à Saint-Nazaire, elle doit s’accoster parfaitement avec les pièces avec lesquelles elle est assemblée. Il faut accompagner les équipes dans ce niveau de qualité attendu. C’est là que mon expérience dans l’automobile peut aider… ».

Ces trois dernières années, 70 millions d’euros d’investissements ont été réalisés pour permettre notamment des évolutions importantes des process industriels. La priorité porte désormais sur la digitalisation et l’automatisation pour accompagner qualité et productivité. L’A320 représente plus du deux tiers des ventes d’Airbus.

En quelques années, la fabrication de ses pointes avant a augmenté d’environ 25%.

www.stelia-aerospace.com