Nouveau directeur à l’Hôtel Ibis

Arnaud Brun est arrivé à Amiens en novembre dernier à la tête de l’Hôtel Ibis Centre cathédrale et a déjà de nombreux projets pour son établissement, notamment la modernisation de ses 94 chambres. Déjà 46 ont été refaites à neuf en 2013. 

Son objectif en 2015 : augmenter le volume des réservations  qui atteint au minimum en moyenne 72% de taux d’occupation et monte jusqu’à 82% dans les meilleures périodes. Un bon score mais qui peut encore évoluer.

Car oui, ce natif de la région, qui n’a jamais eu l’occasion de bien connaître sa Picardie d’origine étant parti trop jeune, découvre la Somme avec un énorme plaisir et beaucoup de fierté.

« Je n’avais pas idée que cette ville était aussi grande et dense. Il y a un véritable potentiel touristique et je pense que peu de gens en dehors des habitants de la Picardie, connaissent réellement cette ville magnifique et la région qui l’entoure» explique Arnaud Brun.

Riche de plus de 22 ans d’expérience dans l’hôtellerie, il a choisi de quitter son poste à l’Ibis de Roissy après 4 ans pour tenter une nouvelle aventure à Amiens. Ce qui l’a motivé au-delà de renouer avec sa région : l’approche du centenaire  et l’arrivée du Tour de France.

« Ces deux événements seront une véritable vitrine pour la ville. Au-delà des réservations que cela va générer, les téléspectateurs vont découvrir de magnifiques images qui leur donneront envie de nous rendre visite. »

Déjà, l’hôtel Ibis est quasiment complet pour l’Anzac Day sur les trois années à venir. Le tourisme d’affaire permet également de garantir des réservations chaque semaine et le Marché de Noël d’Amiens a permis de remplir l’Hôtel le week-end dernier et celui qui vient.

Car le challenge est bien là : proposer une offre hôtelière à la hauteur de la demande et développer le tourisme local.

« En 10 ans, le comportement économique des clients a totalement changé. Nous avons connu deux grandes révolutions : l’arrivée d’Internet et la généralisation des smartphones. Il est devenu nécessaire pour notre marque de s’adapter» se souvient Arnaud Brun. « En 2013 nous avons fait notre entrée sur Booking et en 2014 sur Expedia. Nous avons gagné ainsi de nouveaux clients en anticipant les périodes fortes grâce à un gros travail de veille et à l’utilisation d’un canal de distribution maîtrisé comme Booking. »

 

 

Et lorsque l’on aborde le sujet de la concurrence, Arnaud Brun sourit : « La concurrence c’est quelque chose de positif pour moi. Un bon développement hôtelier dans une ville est signe de bonne santé économique. »

Membre du club hôtelier du grand amiénois, ce directeur dynamique et passionné souhaite véritablement que son établissement devienne un acteur du développement local et soit force de proposition.