Le PHMA : au-delà d’une simple fédération d’industriels

Le PHMA (Pôle Hydraulique et Mécanique d’Albert), soutenu par la CCI Amiens-Picardie, regroupe 45 entreprises. Lorsqu’elle en a pris la présidence, il y a déjà 10 ans, Aline Doyen, présidente de Somepic Technologie, s’attendait bien à vivre une aventure entrepreneuriale mais en aucun cas une aventure humaine de cette ampleur.

Créé en 1993 et soutenu par la CCI Amiens-Picardie, le PHMA regroupe 45 entreprises et représente plus de 3 000 emplois dans les domaines de l'hydraulique, la mécanique, l'aéronautique.

Son objectif est de fédérer les entreprises du secteur géographique d’Albert-Méaulte pour mener des actions collectives et créer une véritable identité du tissu industriel.

« Quand j’ai pris mon mandat, raconte la présidente, je n’imaginais pas une telle ambiance, une telle complicité et autant de dirigeants fédérés dans la même structure. C’est très fort ce qui se passe dans le groupe. La mayonnaise a pris. Il y avait tous les ingrédients pour ça. J’en suis très contente ».

Une cohésion visible

Fortement soutenu par la CCI qui a travaillé à ses côté dès sa création, le PHMA présente une vitrine positive du territoire albertin et une cohésion à la fois technique et géographique de ses entreprises comme sur le stand du PHMA au dernier Salon du Bourget, par exemple.

« Parfois, certaines petites actions que nous menons ont des conséquences qui vont bien au-delà de nos espérances, raconte la présidente passionnée. Nous avions proposé des diagnostics aux entreprises menés par des cabinets extérieurs au PHMA. Plusieurs d’entre elles se sont ainsi aperçues d’une faiblesse au niveau commercial. Elles se sont rapprochées et des alliances commerciales sont nées. »

Au-delà du business pur, de véritables liens se sont créés entre les dirigeants et c’est avec plaisir qu’ils vont, une fois par an, (re)découvrir leur région autour d’une thématique : le circuit du souvenir en 2016 ou les maisons éclusières en 2017 avec dîner champêtre et anguilles fumées…

D’autres actions fortes sont menées en direction des jeunes du territoire. Les entreprises du PHMA ont ouvert leurs portes aux professeurs des établissements de la région et aux conseillers d’orientation pour leur montrer, sur le terrain, le nombre de métiers et de filières qui embauchent et se développent. Toutes les grandes écoles des Hauts-de-France ont été invitées également en novembre dernier à l’occasion d’une conférence à IndustriLAB.

Enfin, et c’est une grande fierté, le PHMA accompagne des collégiens qui le souhaitent, sur le temps du mercredi après-midi, au passage de leur BIA (Brevet d’Initiation à l’Aéronautique) suscitant sans aucun doute des vocations parmi les jeunes qui travailleront peut-être, et c’est un souhait, dans le secteur.

Pour en savoir plus : www.phma.fr

Légende photo (crédit Teddy Henin) : Aline Doyen, présidente du Pôle Hydraulique et Mécanique d’Albert (PHMA).