Le luxe bientôt à Amiens

Depuis sa création en 2005 dans l’est de la Somme, Marbella, fabriquant des bijoux de peau de luxe, a vu sa notoriété croitre et se voit bénéficier d’un fond d’1 million d’euro afin de développer son réseau de distribution en marque propre en France et à l’étranger.

A l’origine de Marbella, il y a une femme : Adeline Moniez. Une picarde qui se lance, suite à des études de droit, dans la création de bijoux de peau de luxe fabriqués à partir de dentelle, de velours et de cristaux Swarovski, montés sur une résine et un adhésif hypoallergénique repositionnable et réutilisable. Ces créations faites main connaissent très vite le succès auprès des grands noms de la mode française. Marbella voit ainsi ses créations portées lors de défilés Dior et Chanel.

Forte de ces succès, elle poursuit son développement et travaille sur de nouveaux produits, notamment le patch eyeliner, un bijou en velours à porter à même la paupière et remplaçant le maquillage. Ce produit est très vite distribué dans les 900 magasins Sephora en Europe.

La société ne se limite pas à l’Europe et propose également ses bijoux chez des détaillants, dans de grands magasins et des boutiques de lingerie à Dubaï, au Koweït et au Qatar.

Si Marbella s’exporte bien, elle n’en n’oublie pas pour autant ses origines. Ainsi l’atelier de fabrication de ces bijoux de luxe se situe à Sailly-Laurette, le village d’enfance d’Adeline Moniez où elle emploie une équipe de 4 artisans-bijoutière qui complète ainsi son équipe commerciale parisienne de 8 salariés.

Aujourd’hui Marbella veut aller plus loin. Jusqu’alors distribuée par le biais d’autres marques, elle veut accroitre sa renommée et être vendu sous le nom Marbella.

Afin de réussir sa croissance, la société doit tout d’abord asseoir sa position de marque 100% française. Ainsi prochainement une boutique verra le jour dans le quartier de Saint Germain à Paris. Un partenariat est actuellement en cours de négociation avec une chaîne de grands magasins française afin de bénéficier de points de vente partout en France.

L’objectif est simple mais de taille : être présent dans toutes les grandes villes de France grâce à des corners et des boutiques.

Séduits par les nombreux projets de Marbella, Cepic Participations (société de capital investissement de Caisse d’Epargne Picardie), Picardie Avenir (société de capital développement de la région) et Alliance Entreprendre (filiale de Natixis) ont débloqué 1 million d’euro en fonds propres pour financer son développement.

L’année 2014 sera donc l’année de la conquête de la France pour Marbella. Mais en attendant, la société souhaite se rapprocher de ses racines et de son atelier en Picardie dans la Somme.

En janvier 2014, la marque ouvre une antenne administrative et commerciale à Amiens et embauchera une équipe de collaborateurs.

Actuellement vous pouvez retrouver les produits Marbella pendant 2 mois jusqu’au 4 janvier, dans un corner aux Galeries Lafayette du boulevard Haussmann à Paris ou sur son site : www.marbellaparis.fr