Je rencontre des difficultés financières. Quelles solutions ?

Diminution de l’activité, perte d’un client, retards de paiement, dégradation des conditions de paiement, impayé, exercice déficitaire, problème de trésorerie, trou d'air ou événement  exceptionnel… Toute entreprise peut être confrontée un jour ou l’autre à des difficultés financières. Des solutions existent pour redresser la barre. La CCI vous aide à y accéder.


En cas de difficultés naissantes ou passagères, si l'entreprise est viable

- Analyser l'activité, le marché, le poste clients, réaliser une analyse financière.

- Etudier les solutions de financement possibles avec la banque (découvert de trésorerie autorisé, crédit court-terme, escompte, affacturage, etc.).

- Mobiliser une créance de CICE ou de CIR, opter pour un report en arrière des déficits.

- Consulter le Centre d'information et de prévention (CIP) ou la médiation du crédit (pour les difficultés de financement bancaire).

- Rechercher d'autres financements.


Des dispositifs d’aide existent

- La Commission des chefs de service financiers (CCSF) qui peut accorder, sous conditions, un moratoire des charges fiscales et sociales de l'entreprise auprès des services fiscaux ou des organismes collecteurs de cotisations sociales).

- Le Fonds Régional 1er secours aide les entreprises à surmonter une baisse importante de chiffre d’affaires ou des problèmes de trésorerie grâce à une avance remboursable. Il se destine aux entreprises ayant au maximum 25 salariés, un chiffre d'affaires minimum de 50000€ et au moins 3 ans d'existence.

- Le dispositif Hauts de France Prévention (pour les entreprises de + de 10 salariés, à capitaux propres positifs, ayant au moins 3 bilans et pas plus de 2 exercices déficitaires, à jour de leurs obligations fiscales, sociales et déclaratives). Ce dispositif comporte deux volets : un accompagnement par un conseiller CCI spécialisé, ainsi qu’une avance remboursable.


En cas de difficultés plus importantes ou de nature à remettre en cause la structure ou l'organisation

- Le recours à des mesures plus conséquentes devient nécessaire : recours au Comité Départemental d'examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI), procédure de conciliation ou de sauvegarde auprès du greffe du tribunal de commerce, redressement judiciaire, etc.

Existe-t-il des aides pour votre projet ?

Nous contacter

Christian Pollet

Téléphone: 
03 22 82 22 98
Mail: 

Florence Massot

Juriste
Téléphone: 
03 22 82 22 45
Mail: