Interfor avec et pour les entreprises

Face aux nouveaux comportements des jeunes et aux nouvelles attentes des entreprises, Interfor, école de la CCI Amiens-Picardie, développe de nouvelles approches pédagogiques. Car un apprenti épanoui devient un professionnel performant.

Avec Interfor, en route vers la vie professionnelle

Une grande majorité des apprenants d’Interfor qui démarrent leur formation ne connaissent pas la vie professionnelle. Les équipes pédagogiques sont là pour les accompagner.

Depuis 1975, Interfor forme des femmes et des hommes pour leur permettre la réussite de leurs projets en entreprise. Six filières métiers ont été développée en formation initiale, continue, en alternance et pour des demandeurs d’emplois. Une très grande majorité des 500 personnes qui entrent chez Interfor ne connaissent pas le milieu du travail.

« Beaucoup sont issus du monde scolaire. Ce sont des entrants majoritairement âgés de 16 et 26 ans. Dès l’accueil, le démarrage de la formation, nous avons mis en place une procédure nouvelle comprenant notamment un rappel des règles du code de l’entreprise et nous insistons sur leur changement de statut : ils deviennent des salariés d’entreprise. Il est essentiel que leur comportement professionnel soit irréprochable. Ils doivent arriver à l’heure, respecter les consignes d’hygiène et de sécurité, être habillés correctement, savoir initier un projet, travailler en équipe… Certains jeunes qui ne respectent pas ces règles se mettent en difficultés dans l’entreprise », souligne Hassan Laaraj, directeur de l’alternance et directeur du CFA.

Eviter les ruptures de contrat

Pour assurer la réussite des apprenants, un double tutorat entreprise/formation est mis en place et permet une communication certaine en cas de problème à un moment donné afin d’éviter par exemple la rupture de contrat. Un médiateur social et référent handicap accompagne les jeunes dans leur parcours de découverte de l’entreprise, lorsqu’ils ont besoin d’un soutien social, pédagogique, d’initier un projet, de trouver un  nouvel employeur en cas de rupture du contrat, de rechercher un logement…

Le CFA a pour mission de sensibiliser à la « culture d’entreprise » et à la « valeur travail ». A 41 ans, Andoche Pocholle d’Amiens a déjà derrière lui vingt-cinq ans d’ancienneté chez Duclercq Fournitures à Abbeville : « Lorsque j’étais en seconde, je me suis rendu compte que les études classiques ne me convenaient pas, confie-t-il. Après un BEP vente durant deux ans ici à Interfor, j’ai continué en Bac Pro. Mon employeur m’a permis de poursuivre avec un BTS action commerciale. Aujourd’hui, je suis commercial et je me déplace sur toute la Somme. J’ai eu la chance d’avoir tout de suite un bon feeling avec le chef d’entreprise. Je pense à mon tour devenir le tuteur d’un jeune ! L’apprentissage est la meilleure façon de former les personnes à l’image de l’entreprise. »

Agée de 18 ans, Valentine, est en deuxième année de CAP de vente. Elle travaille dans un tabac-presse du centre-ville d’Amiens : « La seconde, c’était trop scolaire pour moi, affirme-t-elle. Je ne connaissais pas le monde de l’entreprise mais tout de suite j’ai été bien encadrée. Même si c’est un rythme à prendre, que l’on a plus de vacances scolaires, l’apprentissage, c’est la bonne école. »

Interfor vient d’investir dans un logiciel de gestion de la formation à destination des apprenants, des entreprises, des équipes administratives, des équipes pédagogiques… Il permet notamment de suivre les progressions, les présences des apprentis… Les apprenants peuvent accéder à leur dossier pédagogique. Ils disposent aussi d’une adresse mail propre. Ils peuvent échanger avec leur équipe pédagogique et avec les autres apprenants. Par le biais d’une autre plateforme, ils peuvent avoir des informations sur leur parcours personnel et bénéficier de soutien scolaire : « Passer par Internet est devenu obligatoire et nécessaire, précise Stéphane Bette, le directeur d’Interfor. Cela permet une certaine autonomie. »


Trois filières phares

Marketing/négociation vente/distribution ; hôtellerie/restauration et qualité/sécurité environnement sont les trois filières phares d’Interfor Amiens.

A elle seule, Marketing/négociation vente/distribution rassemble 40 % des 850 apprentis : « Ils choisissent cette filière car ils aiment le contact avec les gens, la clientèle, explique Dorothée Defontaine, responsable de formation de la filière vente/distribution. La filière change beaucoup car nous devons nous adapter aux besoins des entreprises et à la réalité du terrain ».

Au sortir de leur cursus allant de CAP à Bac +3, les apprenants peuvent être recrutés comme employés, chargés de marketing opérationnel et commercial, manager des unités commerciales et gestionnaire d’unité commercial… Ces deux dernières formations comptent 120 apprentis. Toutes les clés pour être à la tête de leur propre entreprise leur sont dispensées.

« Je connais très bien ces métiers et l’importance d’une alternance pour acquérir toutes les connaissances pratiques nécessaires. Je recrute des alternants chaque année avec Interfor. Ensemble  nous formons des professionnels du métier », témoigne Patrick Letellier, président de l’union des métiers et industrie de l’hôtellerie de la Somme. 200 apprentis constituent la filière hôtellerie/restauration qui, du CAP au BP, forme par exemple des cuisiniers, des serveurs en salle…

200 cela peut paraître un bon effectif et pourtant, cela reste insuffisant au regard des besoins des entreprises. Car ils sont là et les emplois aussi. Interfor accompagne les jeunes pour trouver des employeurs en recueillant notamment des annonces. Il tente aussi de séduire la relève en organisant des portes ouvertes. Maturité, bon comportement général… sont des atouts pour répondre aux exigences des professionnels de la restauration.

Devenir des salariés d’entreprises

Les formations qualité/sécurité environnement offrent, elles, des postes à responsabilité menant pour le moment à un Bac +4. Une filière de Bac +3 à Bac +5 va être développée car les besoins sont là aussi par manque de jeunes - une soixantaine d’apprentis à Interfor Amiens - et une grande concurrence. La qualité est l’amélioration continue des performances de l’entreprise et la satisfaction client. La sécurité est la préservation de l’intégrité physique et mentale des salariés. La démarche environnement doit notamment faire respecter des prescriptions de l’arrêté préfectoral d’autorisation d’exploiter.

Le milieu industriel fait peur par méconnaissance. Les rémunérations y sont pourtant intéressantes. Un responsable QSE peut espérer un salaire de 27 000 à 34 000 € : « L’alternance est un enrichissement mutuel qui permet de recruter de futurs salariés, déjà formés et adaptés aux besoins de l’entreprise », conclut Christine Comte, responsable qualité à l’hypermarché Leclerc de Rivery. Une quatrième filière est aussi en plein développement au sein d’Interfor : management/gestion. De quoi trouver sa voie.

Du sur mesure dans la formation continue…

Dans le cadre de la formation continue des salariés, Interfor a mis en place plusieurs actions. Ainsi, depuis la rentrée de septembre, il est possible de pratiquer des langues étrangères (Anglais, Allemand, Italien, Espagnol, Néerlandais…) au sein même des entreprises lors de déjeuners dédiés. Cela évite aux collaborateurs de se déplacer. Ce sont les formateurs d’Interfor qui viennent à eux. Ces déjeuners se déroulent en moyenne une fois par semaine. Des sessions de préparation au TOEIC sont aussi organisées pour permettre à des salariés de valider leur Test Of English for International Communication. Elles se déroulent à Interfor, en particulier en soirée. Autre prestation, la dispense d’informations liées à la législation sur une demi-journée ou une journée.
« Nous avons de plus en plus de demandes, assure Stéphane Bette, le directeur d’Interfor. Nous sommes à l’écoute de nos partenaires entreprises pour étendre nos formations en contenu, en durée… afin de coller au mieux à leurs besoins. »

Interfor c’est :

- 3 000 apprenants (900 jeunes en alternance & 2 100 stagiaires en formation professionnelle continue)
- 500 000 heures de formation par an
- Plus de 30 formations diplômantes et qualifiantes du CAP au BAC +4
- 85 % de réussite aux examens
- 1 500 clients
- 5 000 m2 de locaux au cœur de la ville d’Amiens
+45 ans d’expérience

Interfor SIA
2 Rue Vadé à Amiens
Tél. 03 22 82 00 00
www.interfor-formations.fr