Fives Forest-Liné mise sur l’innovation

 

Racheté par le groupe Fives en 2013, le site de Forest-Liné Albert connaît aujourd’hui une véritable évolution du marché avec des produits plus performants et novateurs.

« Lorsque Fives a racheté au groupe MAG la branche machines-outils aéronautiques (Deux entités en France, deux unités aux USA et une au Canada), il y avait une concurrence interne entre les établissements. Progressivement, nous avons spécialisé chaque site avec des cibles marchés et produits définis pour supprimer tout recouvrement », explique Damien Poyard, directeur du site de Fives Machining Forest-Liné Albert et de Forest-Liné Capdenac.

A Albert, qui compte 90 salariés et réalise entre 15 et 20 millions d’euros de chiffre d’affaires, ce changement s’est traduit par un recentrage sur l’usinage de métaux durs (titane, acier, inconel) à destination de l’industrie aéronautique (60 %), ferroviaire (20 %) et mécanique générale (20 %).

Les embauches ont également été très ciblées, entraînant un renouvellement de compétences.

Par ailleurs, Fives Forest-Liné continue à construire un lien fort avec l’ESIEE, l’école d’ingénieurs installée à Amiens.

« Nous avons des accords en matière de R&D, nous prenons des étudiants en stage et lorsque qu’il y a un recrutement à réaliser, nous nous tournons vers eux. A mon sens, ce type de liens école/entreprise est primordial », assure Damien Poyard.

Innover pour se démarquer

Autre point fondamental, depuis deux ans, l’innovation et la R&D sont devenus des sujets incontournables pour l’entreprise, avec le développement de machines standardisées, composées des mêmes « organes » sur lesquelles on peut ensuite adapter des briques technologiques nécessaires aux différents marchés.

« Nous faisons de l’innovation soit sur la machine, soit sur le process. On ne peut pas se contenter d’être uniquement  un  vendeur de machine », ajoute-t-il.

Pour cela, un service entier du site albertin est à présent chargé de démontrer aux clients les performances réelles des produits conçus.

« Aujourd’hui, on ne vend pas une machine mais une capacité de production », souligne Damien Poyard.

Une stratégie qui séduit massivement à l’étranger (Chine, Russie) où l’entreprise réalise entre 60 et 100 % de son activité.

Cette année, au Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace du Bourget (19-25 juin), rendez-vous incontournable de la profession, Fives Forest-Liné présentera sa nouvelle tête d’usinage HS5 à destination des motoristes et usinage du Titane dans Le hall 2B sur le stand E31.

« C’est un marché en plein essor dans le monde, il y a un vrai besoin de nouveaux moteurs d’avion et nous avons un produit très innovant, qui nous démarque de la concurrence », conclut-il.


Fives Forest-Liné Albert
73 rue Henri-Potez à Albert
Tél. 03 22 74 43 00
www.fivesgroup.com/fr.html

Légende photo (crédit Cyrille Struy)