Enquête commerce - La CCI à l’écoute des commerçants

La CCI Amiens-Picardie a mené, du 22 août au 5 septembre, sa première enquête Flash auprès des commerçants d’Amiens Métropole. L’objectif : prendre le pouls des commerçants de détails sur leur activité.

L’enquête a été menée via un questionnaire en ligne, adressé par email.

L’activité du premier semestre 2017

La baisse de fréquentation clients au premier semestre est ce qui frappe le plus.Mais un peu plus de la moitié des commerçants ayant répondu constate une fréquentation stable ou en hausse.

La baisse la plus sensible concerne l’alimentaire. Les cafés-hôtels-restaurants (CHR) enregistrent également une fréquentation morose.

Plusieurs causes sont évoquées, avec en tête les travaux dans le centre-ville d’Amiens.

En revanche, les commerces non alimentaires constatent une résistance voire un accroissement de la fréquentation. A noter parmi ces derniers : des entreprises de moins de 2 ans, qui voient croître leur notoriété.

Côté tendance de chiffre d’affaires, on note une bonne résistance générale de l’activité commerciale amiénoise, puisqu’un quart des commerçants stabilise leur chiffre d’affaires et un autre tiers est en augmentation.

Un focus sur chacune des 3 catégories de commerce rend ce résultat plus contrasté. Les commerces alimentaires et les CHR signalent majoritairement une baisse du chiffre d’affaires.

Avril, mai et juin ont été les trois mois les plus forts en termes de chiffre d’affaires pour les CHR et les commerces de détail non alimentaires (les réponses à cette question proviennent principalement de ces 2 catégories).

Les soldes d’été 2017

Les réponses relatives aux soldes proviennent des grandes surfaces alimentaires  et des commerces de détail non alimentaires, activités qui peuvent naturellement pratiquer les soldes.

Stabilité de la fréquentation : c’est la tendance dominante. A relativiser toutefois : 100% des grandes surfaces alimentaires ayant répondu ont signalé une baisse.

Le faible volume de clients constaté est là encore en partie attribué aux travaux du centre-ville d’Amiens.

Les commerçants pointent également les actions commerciales préalables aux soldes : les promotions tout au long de l’année ; les ventes privées qui habituent le client à de fortes réductions, lequel ne se déplace plus simplement pour des soldes à – 30%.

Le chiffre d’affaires des soldes d’été est largement en baisse par rapport à 2016. Seul un tiers des commerçants note une hausse en 2017. Les commerçants affichant une stabilité de leur fréquentation déclarent également un chiffre d’affaires en baisse. Les travaux en centre-ville d’Amiens sont encore cités comme cause de cette baisse.

La moitié des commerçants « soldeurs » déclare pratiquer des ventes privées ou autres systèmes de ventes préférentielles avant soldes. Les opérations réservées aux clients porteurs d’un programme de fidélité, ou inscrits dans le fichier client, sont majoritaires. Elles ont été menées le plus souvent au cours des 2 semaines précédant la date de démarrage des soldes.

Bilan

Le premier semestre a été plutôt contrasté pour l’activité commerciale amiénoise : d’un côté, une fréquentation client assez morose par rapport à 2016, de l’autre un chiffre d’affaires cependant préservé.

Les soldes d’été ont été assez décevantes : les clients ont été peu au rendez-vous et moins dépensiers. Malgré tout, la pratique d’autres actions commerciales est désormais bien ancrée dans l’esprit des commerçants.

La CCI Amiens-Picardie donne rendez-vous aux commerçants d’Amiens Métropole en janvier 2018 pour la prochaine enquête.

Nous contacter

Hervé DAMOUR

Attaché Technique au Commerce et à l'Hôtellerie
Téléphone: 
03 22 82 22 05
Mail: