Audace, créativité et talent à Amiens le 27 novembre !

Hélène Boulet-Supau, DG de Sarenza, femme d'affaires 2013 et Sandra Le Grand, fondatrice et PDG de Kalidéa et vice-présidente de Croissance plus, sont les invités du Rendez-vous des entrepreneurs 2014. En avant première, découvrez quelques éléments du parcours de ces dirigeantes au top !

Au-delà de son rôle de PDG, Sandra Le Grand partage  sa passion pour l’entreprenariat. 

sandra_le grand sandra_le grand

Fondatrice et PDG du groupe Kalidea, anciennement Canalce, premier prestataire français de programmes de fidélisation de salariés et de professionnels,  la PDG a rédigé un livre « Entreprendre : un peu, beaucoup, passionnément ! ». Son engagement pour l'entreprenariat la mène à être l’un des jurys de l’émission « Business Angels : 60 jours pour monter ma boîte » sur France 4. Elle soutient la création d’entreprise notamment à travers sa présence active dans de nombreux clubs de dirigeants : Vice-présidence de CroissancePlus, Jury 92 Entreprendre, HEC Entrepreneur, ETHIC, Terra Femina ,Vox Femina, WOMEN Equity for Growth …

En 2000, à 34 ans, elle fonda Canalce qui deviendra 9 ans plus tard le groupe Kalidea. Elle se basa sur une idée simple : fédérer une offre compétitive de qualité au service des comités d'entreprise pour optimiser leur temps et donner du pouvoir d’achat aux salariés. Le groupe compte aujourd’hui un portefeuille de 6 000 CE et entreprises abonnés, soit 6 millions de bénéficiaires. Il emploie 200 personnes et génère un chiffre d’affaire de 70 millions d’euros.

Hélène Boulet-Supau est la Directrice Générale de Sarenza, le seul site e-commerce de chaussure rentable à ce jour en Europe.

Honorée par le Prix Veuve Clicquot de la Femme d’Affaires 2013, Hélène Boulet-Supau a été distinguée parmi les femmes entrepreneur pour leur efficacité  dans leur travail, leur management et leur créativité. Figure féministe affirmée, la dirigeante de Sarenza  a également reçu le « Trophée pour la Dirigeante de l’année ayant le plus impulsé une politique de Diversité/Egalité». En effet 65% des employés de Sarenza sont des femmes et une majorité de femmes siègent au comité de direction.

Diplômée de l’ESSEC et mère de 4 enfants, Hélène Boulet-Supau a repris le 8 mars 2007 avec Stéphane Treppoz, la société Sarenza, au bord du gouffre à l’époque.Une reprise particulièrement réussie  puisque l’entreprise est aujourd’hui le seul site e-commerce rentable de sa catégorie et a multiplié par dix son chiffre d’affaires et par vingt son nombre d’employés qui atteintaujourd’hui 200.

Sarenza vend des chaussures dans 25 pays à hauteur de 7 millions de chaussures et contrôle 1% du marché en France. La société détient 150 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Invitées à témoigner par la CCI et le Courrier Picard, elles partageront leur passion d'entreprendre et les clés de leur réussite le 27 novembre.